Grazie al pubblico dello Slow Flute

Posté par crazypiano le 17 décembre 2014

10801505_998022176893377_1196876819859776423_n10846459_10204338795382958_4765936790045708914_n10349087_10204333695015452_2583845926341505413_n10846307_998022093560052_7917745224452825522_n

Publié dans News | Pas de Commentaire »

Une Histoire d’Amour et Musique

Posté par crazypiano le 29 juin 2014

 

 

Frédéric Chopin et George Sand 

Une Histoire d’Amour et Musique

 

 federico coloriTextes :Federico S. Morresi

piano

Maria Luisa Macellaro La Franca

 

 

 

a

Véritables icônes du romantisme, Frédéric Chopin et George Sand se sont aimés pendant neuf ans.

Un amour conflictuelle et Passionnelle source d’inspiration pour le Deux Célébrés Artistes

En écho à la parole de Federico S. Morresi, qui jouet les grandeurs et les misères du célèbre couple romantique, le piano de Maria Luisa Macellaro la Franca vient entremêler les douces mélodies de la musique de Chopin. Ce spectacle théâtral et musical vous emmènera dans l’intimité de cette liaison…

 

10369733_10203072080995890_5509958297406170354_n

 

Prochainement toutes les dates Italiennes et Françaises plus d’info

http://o.kazoo.free.fr/spectacles/frederic_chopin_et_george_sand/

 

 

Publié dans News | Pas de Commentaire »

duo 2 piano e 4 mains IRENE VENEZIANO ET MARIA LUIA MACELLARO LA FRANCA

Posté par crazypiano le 21 janvier 2014

duo 2 piano Maria Luisa Macellaro la Franca et Irene Veneziano 

 
YOUTUBE 
 
 
 
 
MARIA LUISA MACELLARO LA FRANCA
curriculum :
Maria Luisa née en Sicile en 1980, commence le piano à dix ans.C’est au Conservatoire V. Bellini de Palerme qu’elle étudie surtout la composition, la direction d’orchestre, et le piano.Dès 12 ans, jeune prodige, elle obtient un premier prix en compétition, et commence des tournées solistes. Elle participe et obtient de nombreux premiers prix nationaux et internationaux (« Osimo Coppa Pianisti Italiani, A.M.A Calabria, , Elsi Meyer Stiftung ») et remporte en 2000 le prix « d’artiste accomplie » lors de la compétition « Ibla Grand Prize » de New York.A l’age de 16 ans, elle débute dans la direction d’orchestre, et elle dirigera l’orchestre du conservatoire de Palerme en étant la première femme élève de direction d’orchestre du Conservatoire.Elle obtient en 1999, au Conservatoire V. Bellini, son diplôme avec mention « très bien » à l’unanimité.Elle a joué dans plusieurs grandes salles (théâtre Massimo de Palerme,Théâtre Golden de Palerme et Grand théâtre de Cuneo Konzert saal de Zurich, Pin Galant et Casino à Bordeaux, Vissi d’Arte à Paris, Musée MAM à Rio de Janeiro, auditorium du journal Los Andes à Mendoza, Centre de la Culture de Madrid)En 2001-2002, elle accompagne le violoniste Rudolf Koelman dans des tournées internationales en Hollande, Suisse, Allemagne, Italie, États-Unis… et en 2002, ils enregistrent un disque de répertoire classique.Par la suite, en 2002, elle part se perfectionner avec le professeur K. Scherbakov à la Musik Hochschule de Zurich, avec qui elle obtiendra le « konzertdiplom » en piano ,jazz et musique de chambre avec mention très bien à l’unanimité en février 200Elle joue dans « El trio Krankspieler », avec percussion et harpe, des répertoires de musique du monde, jazz et classique depuis 2005, et avec lequel elle a enregistré un disque en 2010En septembre 2011 elle est directrice artistique de l’Orchestre Molto Assaï avec qui elle a joué dans les plus prestigieuse salles de la Gironde ( Espace Treulon de Bruges, Casino de Bordeaux, Théâtre Ermitage Compostelle de Bouscat, Salle du caillou de Pessac, Théâtre d’ Andernos et de Bordeaux Saint Augustin …)En tant que compositrice, elle réalise plusieurs œuvres pour chœur, ensemble de chambre et orchestre qui seront données dans différents théâtres italiens et français et qu’elle va également diriger.Son œuvre : la « Cantate pour la mort de Falcone et Borsellino » (créée au théâtre du Casino de Bordeaux, et J Vilar à Eysines en 2009) a reçu le prix « Envie d’agir » 2009 ainsi que le label « Iddac » et elle viens d’être représentée au théâtre Golden de Palerme, en présence des plus hautes autorités de l’État italien, et repris en directe par les ,SKY,TVM et TeleTrinacria. Elle a reçu pour cette œuvre le prix Italien « Ambassadrice de la culture dans le monde ».
Actualment elle travaille sur la symphonie « UMI » pour l’orchestre  » I CENTO VIOLONCELLI » sur commande  du grand violoncelliste Giovanni Sollima que vas être jouer en Mai a Milan Italie et en suite enregistré  dans une version cello solo par Giovanni Sollima.
Sa dernière création « EMES Symphonie Chorale» pour Chœur, soliste et orchestre symphonique, sur le thème de la Shoah, a été représenté à Eysines le 26 et 27 janvier 2013, au théâtre J. Vilar pour l’anniversaire européen des victimes de l’Holocauste, et a rencontré un vif succès de la part du public et des critiques ( Plus que 850 personnes ont assisté au 2 concerts) Emes sera redonné prochainement dans une tournée à travers la France .EMES va inaugurer l’Université des droits de l’homme de l’ONU , »F.A.S.I » . département n 3 de l’ONU .Depuis septembre 2012, elle fonde et dirige « l’ensemble orchestral Sans frontière », et dirige l’Ensemble Vocal Syrinx de Gradignan.
Maria Luisa vient d’être nommé auprès de l’Université   FASI ISAF  INTERNATIONAL UNIVERSITY FOR DIPLOMACY AND PEACE FRANCE) Assistante Artistique et codirectrice du Département n 3 de  Bordeaux, ce poste est la reconnaissance de son travail artistique pour les droits de l’Homme.
IRENE VENEZIANO 

 

 

Irene Veneziano est née à Angera (Varese) en Italie en 1985 et elle a commencé à jouer du piano à 9 ans sous la direction de Caterina Sibilia.

Etudiante auprès de Massimo Neri elle a obtenu son diplôme avec les félicitations du Jury mention d’excellence et la mention d’honneur de l’Institut musical Pareggiato « G. Puccini » à Gallarate. En février 2008 elle décrocha le diplôme académique du piano second niveau du Conservatoire “G. Verdi” à Milan (M. Edda Ponti) avec les félicitations du Jury mention d’excellence et la mention d’honneur.

En juin 2008 elle décrocha le diplôme de l’Académie Nationale « Santa Cecilia » à Rome (M. Sergio Perticaroli) avec les félicitations du Jury mention très bien. Depuis elle a obtenu la bourse d’étude « G. Sinopoli 2008″ prestigieuse reconnaissance réservée au meilleur diplômé de l’Académie, remis par le Président de la République Italienne.

En septembre 2008 elle décrocha le diplôme de Musique de Chambre avec « Master » (mention du mérite) de l’Académie Internationale « Incontri col Maestro » à Imola (M. Pier Narciso Masi et Altenberg Trio) en duo avec la flûtiste Manuela Romanelli.

En 2009 elle décrocha le diplôme d’enseignements didactiques des musique du Conservatoire “G.Verdi” à Milan.

 

Elle est gagnante de multiples concours de pianos nationaux et internationaux et a aussi souvent remporté des prix spéciaux et des prix comme gagnante absolue au concours.

Lauréate du « Prix Jean Clostre – Prix du Jury » lors du concours « Les jeudis du piano » à Genève, elle remporte également le prix «Premio delle Arti» 2009, le prix “Alfredo Casella” lors du prestigieux concours de piano «Premio Venezia», et une bourse d’étude lors du 16ème concours national de la «Società Umanitaria» à Milan. Elle fut également récompensée par un vote public lors d’un concert à Paris. En 2007 elle gagna une bourse et un enregistrement par “Il Clavicembalo Verde” à Milan.

Elle a remporté le premier prix aux concours « M. Bramanti di Forte dei Marmi, chez M. Fortini à Bologna (prix absolu et prix FILDIS) aux concours de Osimo, Riccione, Candelo (prix absolu du concours), Valstrona (prix absolu « Cerutti ») Meda (prix absolu), Sestri Levante (prix absolu « Premio Città di Sestri Levante), Terzo, Maccagno (prix absolu « Premio Torrigiotti »), Cesenatico, Minerbio,Varenna, Fivizzano, Verbania, Castiglion Fiorentino (prix spécial).

En 2004 elle est finaliste au prestigieux concours de piano internationale « Rina Sala Gallo » à Monza, la classant à la 5ème place, meilleure place parmi les Italiens en compétition et dans la même année elle a obtenu une mention spéciale avec une bourse d’étude au 46ème concours international d’exécution pianistique « Premio Città di Treviso ».

En 2005 elle a remporté le second prix ex-aequo au concours international de piano « Città di Abano Terme » -Premier prix de Piano « Fausto Zadra » remportant également le premier prix spécial offert par le Rotary International pour le concurrent le plus jeune, ainsi que le second prix au XVII concours international « Città di Gussago » en 2005 dans la catégorie piano et orchestre.

Récemment elle fut gagnante en duo avec la flûtiste Alice Morzenti au concours « Marco Fiorindo » de Nichelino (To) dans la catégorie Musique de Chambre.

 

Irene Veneziano a interprété “The Pianist” diffusé sur “Radio Classica” . Elle a également interprété en direct sur le canal « Espace 2 » de la Radio Suisse Romande de Genève et elle enregistrera un CD pour “Son Art” avant 2009.

 

Elle a participé à plusieurs ateliers de maître tenus par Alessandro Maffei, Emilia Fadini (cours de clavecin et de piano) Franco Scala, Kostantin Bogino, Sergio Perticaroli (aussi souvent au prestigieux Mozarteum à Salzbourg) et Joaquim Achucarro.

 

Elle a participé à de nombreux concerts en récital, en formation de chambre (elle joue régulièrement avec les flûtistes Matteo Evangelisti et Alice Morzenti et avec la violoniste Daniele Pascoletti) et en qualité de soliste avec l’orchestre (parmi eux I Pomeriggi Musicali) ; elle a collaboré avec les chefs d’orchestre Giancarlo De Lorenzo, Jader Bignamini, Roberto Misto, Sandro Pignataro, Roberto Bacchini, Massimo Taddia.

Elle a collaboré avec des musiciens comme il Quartetto Terspsycordes, la violoniste Julia Dinerstein, le clarinettiste Nicola Bulfone, le ténor Saimir Pirgu.

Elle a joué dans d’importantes salles et villes d’Italie : au théâtre Dal Verme à Milan, Piccolo Regio à Turin, Palazzo Barberini à Rome, Villa Pignatelli à Naples et tant d’autres.

En 2007 elle a fait ses débuts à Paris au Musée Debussy et à Genève au Palais de l’Athénée (pour la Société des Arts) et en 2008 en Tunisie.

Elle se produit régulièrement en concert en Italie et à l’étranger (au Festival Capri Hollywood 2008, à Singapour, à Hanoi, à Tirana, Los Angeles) avec le célèbre flûtiste Andrea Griminelli, avec lequel elle a joué des récitals même ensemble avec la chanteuse Amii Stewart.

 

Elle continue intensément l’activité de musicienne de Chambre.

En mai 2008 elle a participé au prestigieux festival de flûtes « Falaut Festival 2008 » en collaboration avec les cours tenus par Maestri Kudo, Blau et Cambursano, et jouant en récital avec les flûtistes Matteo Evangelisti et Andrea Griminelli.

Elle travaille régulièrement en collaboration lors des ateliers de maître de flûtistes célèbres tels que Maurizio Valentini, Glauco Cambursano , Davide Formisano ,J. C. Gérard, Andrea Oliva et Gabriele Gallotta.

Publié dans News | 3 Commentaires »

intervista trinacria news

Posté par crazypiano le 11 décembre 2012

Videointerivista a Maria Luisa Macellaro La Franca compositrice della Cantata per la morte di Falcone e Borsellino

di Vilma Maria Costa

condividiintervista trinacria news dans article de presse check-smallinvia agli amicicheck-small dans News

stampa stampa

 

Palermo – Il 26 novembre u.s. è stata rappresentata al Teatro Golden la Cantata per la morte di Falcone e Borsellino, diretta e composta dal maestro Maria Luisa Macellaro La Franca. Una composizione musicale davvero emozionante che ha raggiunto il suo climax nell’Ottavo movimento dove voci, suoni e luci si sono unite in un’armonia multimediale davvero toccante.

Alla cantata per la morte di Falcone e Borsellino sono stati assegnati dal Governo francese due prestigiosissimi premi: ENVIE D’AGIRE 2009 come migliore composizione artistica francese 2009 e LABEL IDDAC come migliore creazione teatrale e musicale 2009 francese.

Una composizione originale che pur rispettando i canoni fondamentali della cantata di origini barocche, che vede una sequenza di performance artistiche come arie, recitativi, duetti, cori e brani strumentali, ha utilizzato un impianto moderno che attraversasse tutti i piani sensoriali. La Macellaro, infatti, ha inserito nella rappresentazione, oltre agli elementi essenziali per il genere musicale, altri elementi che l’hanno resa moderna, attuale. Luci che cambiavano colore a seconda del pathos che si intendeva trasmettere, voci di coriste e assoli con note spesso altissime che ne aumentavano la drammaticità, suoni che riuscivano a fondere tutti questi elementi,  la parte dedicata alla recitazione di versi e la creazione in diretta sul palcoscenico di un magnifica opera pittorica (che fa da sfondo alla nostra videointervista) che è stata realizzata dall’artista francese Anne D’Aressy e ha rappresentato l’albero della vita L’artista muoveva sinuosamente le sue braccia e a tempo di musica e nell’arco di tempo di un movimento della cantata ha realizzato con dei gessetti colorati tanti ghirigori che a poco a poco hanno dato origine all’opera completa che è stata donata dall’artista alla scuola Giovanni Falcone di Palermo, come atto di solidarietà perché da tempo presa di mira da vandali che intendono probabilmente farla chiudere per sempre, perché si sa, e soprattutto, questi individui lo sanno, che la cultura è l’unico mezzo per combattere le sottoculture e trasformare la società.

la Cantata per la morte di Falcone e BorsellinoLa cantata è stata arricchita dai versi scritti e interpretati dal Giornalista, esperto di Sicilia e sicilianità, Gaetano Basile che li ha declamati, nei momenti dedicati alle sequenze recitative, con grande senso del ritmo e delle pause suscitando grandi emozioni sia per i contenuti che ha trasmesso sia per il modo in cui li ha trasmessi. Intervallandosi con i brani musicali, l’elemento recitativo veniva evidenziato ed esaltato. I versi in latino, che hanno dato inizio ai brani recitativi, hanno raccontato dell’importanza e il valore dei due grandi eroi. Basile dopo la rappresentazione ci ha rivelato che ha voluto cominciare con dei versi in latino perché l’Italia è la patria del Diritto e desiderava darne risalto. Poi altri versi sono stati recitati in francese e poi ancora ci sono stati versi in italiano che con fare cantilenante ripetevano ad ogni intervento e con precisa cadenza, soprattutto, una frase:

Locandina Cantata per la morte di Falcone e BorsellinoLa mafia è destinata a scomparire, ma un giorno in più di mafia è un giorno in meno di libertà!

Di seguito uno degli interventi recitativi:

Una vita d’inferno quella di Falcone e Borsellino, auto blindata, poliziotti con i giubbotti, mitragliette pronte a sparare, sirene, lampeggiatori,e quei rumori assordanti degli elicotteri sopra i tetti e ancora uomini armati davanti casa, sulle scale, pure sul pianerottolo. Niente cinema, bar, ristoranti. Tutto successe in pochi giorni in quel lontano 1992. Nella tarda serata del 23 maggio si seppe dell’attentato a Capaci, notizie confuse a passaparola, era vivo, no no è morto subito, e Francesca? Ma, forse se la caverà, poi neppure un sopravvissuto, anzi forse uno: un enorme boato! Ha disintegrato l’autostrada per un centinaio di metri.

A fine giugno l’ultima intervista a Paolo Borsellino che disse: “credo profondamente nel lavoro che faccio. Tutti abbiamo il dovere di continuare senza lasciarci condizionare con la certezza che tutto questo può costarci anche caro”.

Nel pomeriggio del 19 luglio saltò in aria davanti la casa di sua madre, rimase ben poco di lui e della scorta, con loro si spense la speranza delle persone oneste.

Un giorno in più di mafia è un giorno in meno di libertà!

Ecco le domande che abbiamo rivolto al maestro Macellaro La France nella videointervista

  1. Nel ventennale della morte di Falcone e Borsellino è davvero puntuale un’opera artistica di tale livello che ricordi questi due eroi La loro morte non è stata vana: autentici testimoni della giustizia, hanno permesso a tutti noi di scuoterci e di rifiutare un clima di violenza mafiosa alla quale, forse, stavamo abituandoci. Questa cantata può essere secondo lei un mezzo per contribuire a tenere acceso un riflettore sul fatto che Cosa Nostra è viva el non va sottovalutata?
  2. Cosa l’ha spinta a creare questa cantata, qual è stata la sua ispirazione, per onorare il ricordo dei magistrati Falcone e Borsellino?
  3. A quest’opera è stata insignita del premio ENVIE D’AGIRE 2009 come migliore composizione artistica francese 2009 e LABEL IDDAC premio per la migliore creazione teatrale e musicale 2009 francese. E’ davvero un gran regalo questa sera per Palermo e i palermitani poter assistere a uno spettacolo musicale di così alto prestigio, come mai è stata scelta, per la sua prima esibizione italiana, un palcoscenico teatrale e non una sede istituzionale, come per esempio l’ARS o la Presidenza della Regione, c’è un motivo particolare?
  4. La composizione musicale è arricchita dai testi del giornalista, esperto di sicilianità, dott. Gaetano Basile. Come è nata questa collaborazione, cosa l’ha portata a lui, come e perché?

Il Maestro Maria Luisa Macellaro La FrancaScheda biografica

Maria Luisa Macellaro La Franca nasce a Palermo e comincia lo studio del pianoforte all’età di sette anni .
Al Conservatorio V.Bellini consegue il diploma di pianoforte col massimo dei voti e studia inoltre composizione e direzione d’orchestra.
Si perfeziona all’università di alto perfezionamento di Zurigo( Zuerich MusikHochschule) sotto la guida di K.Scherbakov ottenendo il Konzertdiplom col massimo dei voti e la lode in pianoforte e musica da camera .
Risulta vincitrice di primo premio assoluto in numerosi concorsi Nazionali ed Internazionali fra cui : « Osimo Coppa Pianisti d’Italia », A.M.A. Calabria, « premio speciale accomplished and promissing artist all’IBLA Grand Prize « Elsy Meier stiitung Zuerich » International jundichler Schweizer Wettbewerbe». Ha suonato per svariati importanti teatri come il « Teatro massimo e Politeama « di Palermo, gli « Amici della Lirica « di Piacenza , la Konzert Saal della Msikhocschule Winterthur , per la Bleuer e Grosser Saal di Zurigo, al « Pin Galant » Bordeaux, alla « Sala du Vigean « di Eysines, al alla « Vissidarte Sal » di Parigi , Al museo Mam di Rio de Janneiro ( Brasile), al Banco Ipotecario di Mendoza ed al Teatro del Diario de Los Andes a Lujan ( Argentina) alla Casa de La Cultura a Madrid e Collado ( Spagna), al Teatro Boccadoro a Lugano ( Svizzera) etc..
Ha preso parte inoltre a numerosi festival Internazionali come : « Lacanau festival » e « Festival le journée de Arles (Francia), « Capvern festival » (Spagna ) « Balkan festival ( Svizzera) etc. Harp Festival De Rio de Janneyro
Ha tenuto diverse tournée in Europa al fianco del violinista Rudolf Koelman e l’oboista Louise Pellerin.
Come compositrice ha al suo attivo svariate opere per ensemble e orchestra alcuni dei quali rappresentati per differenti teatri italiani e Francesi ;come la« Cantata per la morte di Falcone e Borsellino » opera per coro solisti ed orchestra su commissione del consolato italiano, eseguita al teatro Casino di Bordeaux e Jean Vilart di Eysinne nel novembre 2009 , insignita del premio Envie d’agire 2009, migliore creazione artistica di Francia ed il Label Iddac 2009
Attualmente sta scrivendo Una Sinfonia per orchestra corale e solisti sul tema della Shoah, opera che verrà rappresentata nel 2013.
Da settembre 2011 é direttrice stabile dell’orchestra sinfonica di Bordeaux “Molto Assaï”.

Ringraziamo il Maestro Maria Luisa Macellaro La Franca per averci concesso l’intervista e le auguriamo tantissimo successo

Lascia un Commento

  • lato_pubblicitario2

Valid XHTML 1.0 TransitionalCSS Valido! © Riproduzione e utilizzazione di articoli e di altro materiale pubblicati su trinacrianews.eu sono consentiti a condizione che venga citata la fonte
Powered by WordPress | Progettazione grafica Vilma Maria Costa – Realizzazione grafica Gaetano Scommegna

Publié dans article de presse, News | 245 Commentaires »

123
 

MUSICALEMENT VÔTRE |
Schaine |
art-world-Rock |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jazzetcirque
| Rap Algérien
| discomobile filou disco